Eventail ancien, vers 1720, « le jugement de Pâris »

Eventail ancien. La feuille en papier est peinte à la gouache sur les deux faces du jugement de Pâris. Sur la première face, Parîs casqué est courtisé par les trois déesses Junon, Minerve et Venus. Sur la bordure de la feuille ainsi que sur la monture, on remarque des représentation de dentelle en trompe l’œil. La monture est en os peinte de volutes de fleurs et feuillage. Bélière ultérieur. Il est en très bon état, toutefois trois petits trous visibles sur chaque panaches étaient à l’origine probablement ornés d’une pierre ?
Vers 1720.

Plus d'informations

En savoir plus sur cet objet

Nom

Email

Téléphone


Commentaire