Eventail début du XVIIIe siècle « Persée délivrant Andromède »

Eventail début du XVIIIe siècle en ivoire de type brisé dit « Vernis Martin ». Belle scène peinte « Persée délivrant Andromède du monstre marin».  Sur le haut et les coté de la feuille des parties transparentes en mica permettaient d’observer discrètement à travers l’éventail. (L’utilisation du Mica était peu fréquente au XVIIIe siècle). Gorge à décor de chinoiserie. Panaches finement gravés d’une femme tenant un éventail et ornés d’un petit portrait d’un personnage chinois rappelant les décors peints de la gorge. Têtes protégées par des plaquettes d’écaille et de nacre. Il mesure 20,5cm fermé. Il est en très bon état, le ruban a été changé récemment dans les règles de l’art par spécialiste de la restauration d’éventails anciens.
France, vers 1720

Plus d'informations

En savoir plus sur cet objet

Nom

Email

Sujet

Question de sécurité : combien font 8+2 ?

Message