Eventail Alexandre Soldé : Mariage de la comtesse de Tocqueville

Exceptionnel éventail qui fût commandé à l’occasion du mariage de Marie Augustine Crombez avec René de Tocqueville en 1863. La merveilleuse et riche peinture qui orne la feuille fût confiée au peintre Alexandre Soldé. Il y a représenté différentes scènes de la préparation du mariage à laquelle s’affairent de nombreux putti…Préparation de la mariée, répétition de l’Orchestre de putti, préparation du banquet, déménagement et préparation de la future maison des mariées par ces même putti qui apportent notamment le berceau, d’autres apportent des confiseries sur la boite desquelles est inscrit « pâtisserie de Cupidon » …L’artiste a discrètement signé la feuille au bas d’une volute de pierre intégrée dans le paysage. Il a également discrètement indiquée les noms des mariés, de Tocqueville et Crombez, en l’inscrivant sur les boites posées proche du diadème de la mariée (lisible à la loupe).  La monture est en nacre repercée, gravée, et dorée.  Elle est gravée de deux putti entourant une couronne comtale qui surmonte le chiffre MT (Marie de Toqueville). La première lettre du prénom des mariées  M et R (Marie et René) est également gravée sur chaque côté de la gorge. Au revers, les écussons des deux familles et le chiffre de la mariée. L’éventail mesure 29,5cm fermé et 56 cm de diamètre ouvert. Il est en bon état, toutefois la feuille est assez sale au revers et elle est assez sèche.
France, 1863

Notes sur René de Toqueville et Marie Augustine Crombez :
René de Tocqueville (1834-1917). Augustin René Clérel, vicomte de Tocqueville, est un châtelain et homme politique de la Manche. Il est le neveu d’Alexis De Tocqueville. Il épouse Marie Augustine Crombez (1845-1872), fille du vice-président de la chambre des députés belge,  le 22 juin 1863. Cette dernière mourra quelques années plus tard le 8 février 1872. Elle fût en effet faite prisonnière des Prussiens alors qu’elle soignait des blessés et mourut des suites de sa captivité.

Plus d'informations

En savoir plus sur cet objet

Nom

Email

Téléphone

Sujet

Question de sécurité : combien font 8+2 ?

Message